OulanBator

Oulan Baator Capitale Mongole

4.700 km2, 1 million habitants, 1351 m d'altitude

Oulan-Bator ( héros rouge )  est situé sur les rives de la rivière Tuul. La ville est entourée de 4 monts sacrés: Bogdo Khan, Songino Khaïrkhan, Tchinguelteï et Bayanzürkh. C'est le centre politique, économique, culturel  et scientifique de la Mongolie.

Jusqu'aux années 60, Oulan-Bator était principalement une ville de yourtes. C'est  entre les années 60 et 90 que la ville prend son aspect actuel, de grands bâtiments tous semblables, de grandes avenues, une place centrale,  une ville d'architecture stalinienne.

On y trouve des endroits culturels; théâtre dramatique, theatre academique de l'opera et du ballet et de nombreux musées permettant de se familiariser avec l'histoire, les coutumes et traditions, la religion et la nature mongoles.

 

MUSEE DU PALAIS D'HIVER DE BOGD KHAAN

 Musée du Palais d'hiver de Bogd Khaan

Le palais  d'hiver se compose d'une maison de deux étages de style européen (ancienne habitation du Bogdo Khan ) et d'une vingtaine d'édifices monastiques  comme la porte triomphale édifiée en 1912 pour célébrer la fin du règne mandchou et l'avènement du 8ième Bogdo Khan comme souverain d'état.  Après sa restauration, le palais d'hiver a été  transformé en musée .Là sont conservés des objets datant du 17ème au 20ème siècle,des instruments de musiques rituels, des effets personnels du 1erBogdo Zanabazar (également peintre, sculpteur, écrivain );

 

MONASTERE DE GANDAN

MONASTERE DE GANDAN

 Son nom d'origine tibetaine peut être traduit par « la Grande place de la Joie complète ». On dénombre actuellement plusieurs centaines de moines qui y résident. Restauré et revivifié à partir des années 1990, il contient une statue de Megjid-Janraiseg (Le bodhisattva Avalokiteshvara) de 26,5 mètres de haut.

Construit en 1809 sous le nom de Shar Sum (littéralement : « le monastère Jaune ») par le V Javzandamba et Il devient dès lors le principal centre d'enseignement bouddhique. Dans les années 1930, le régime communiste de Mongolie, sous la direction d'Horloogiyn Choybalsan et la pression insistante de Staline, détruit plus de 700 monastères et fait massacrer plus de 10 000 moines bouddhistes. Toutefois, le monastère de Gandantegchinlin échappa à la destruction. Il est fermé en 1938 mais ouvre à nouveau en 1944 et est autorisé à continuer à fonctionner comme monastère bouddhique. La chute du régime communiste en Mongolie en 1990 voit la fin des restrictions du culte.

 

MEMORIAL DE ZAISAN

MEMORIAL DE ZAISAN

Situé au sud d'Oulan-Bator, ce mémorial a été édifié à l'occasion du 50eme anniversaire de la révolution, comme symbole de l'amitié  entre les mongols et les russes, acteurs importants dans l'indépendance mongole.Cet endroit permet une vue panoramique exceptionnelle de la ville, de la rivière Tuul et des montagnes environnantes.

 

MUSEE NATIONAL D'HISTOIRE MONGOLE

custome guerrier mongol

Il est axé sur l'histoire de la Mongolie depuis ses origines jusque à nos jours . Il présente également une très belle collection de costumes et accessoires des différents groupes ethniques du pays.